Les cow-boys sont tous morts

Stranger_Things_logo
 

 La matière narrative qui constituait l’un des mythes fondateurs de la culture américaine a disparu des écrans de télévision. Et l’homme qui tua le cowboy est, sans nul doute, Charles Ingals, version agraire, sédentarisée, propre et impeccablement rasée de l’aventurier américain ! Le légendaire grand Ouest, avec sa frontière mouvante, s’est transformé en espace domestiqué, permettant la fondation de la …

Pourquoi le cinéma s’intéresse tant aux contes de fées ?

krokodil.jpg
 

 À LIRE ÉGALEMENT :Ça l’affiche mal !Les algorithmes rêvent-ils de moutons numériques ?Un sexe glousse, l’autre galopeTous des fainéants. Même au cinéma ?Comment survivre au mois de janvier ?Comment survivre au mois de décembre ?Cecil B. DeMille et Jésus, les derniers miraculésTous des traîtres ?