Comment survivre au mois de mars ?

 

 La femme est l’avenir de l’homme, dit le poète.  Et si l’avenir commençait ce mois-ci ! * La 43e cérémonie des César vient de s’achever et de barbante, elle est devenue enthousiasmante, grâce à une femme : l’incandescente Jeanne Balibar. Ses premiers mots sont pour les autres actrices nommées comme elle, mais moins chanceuses, « des jumelles à la mode de Bretagne ». Elle …

2

Tous des traîtres ?

 

 Dans le cinéma des débuts, le verbe n’était pas. Puis est venue la malédiction babélienne du parlant. * En décembre dernier, Canal+ décalé diffusait une étrange série intitulée Calls. Création originale de Timothée Hochet, Calls est la première série qui s’écoute. Dix histoires singulières sont racontées en dix épisodes courts, uniquement avec des voix récupérées d’enregistrements divers. Cette expérience sonore …

Comment survivre au mois de février ?

 

 Au cœur du mois le plus court de l’année, silence, on s’aime ! * Comme une réplique en forme de blague belge à l’affaire Weinstein, le Festival du Film d’Amour de Mons n’aura pas lieu. Après 33 ans d’existence, l’édition 2018 a été annulée en raison d’accusations de harcèlement portées à l’encontre de son Délégué Général, André Ceuterick. L’affaire débute en …

1

Fais un film avec ton porc ?

 

 Catherine Deneuve a parlé, Brigitte Bardot a parlé, puis Maiwen et Sara Forestier ont parlé, et moi, et moi. * Les femmes ont toutes quelque chose à dire, dans la foulée de #metoo et #balancetonporc. Mais en France, ce sont les actrices qui s’expriment le plus ou sont sollicitées pour le faire. J’écoutais les arguments divers et variés, entre aspiration …

Ça l’affiche mal !

 

 Depuis combien de temps une affiche de cinéma n’a pas frappé mon imagination ? * Longtemps, je me suis couchée de bonne heure, surplombée par le ténébreux Rhett Butler et une Scarlett alanguie, dans une ville enflammée de passion. Je vouais à l’affiche illustrée d’ Autant en emporte le vent une adoration égale à son impact brûlant sur mon imagination adolescente. …

Pas de panique, c’est juste la fin de l’année !

 

 Tout est déjà arrivé au cinéma. * Nous sommes tous des survivants. Nous avons été façonnés pas les traumatismes de cette période, impérativement gaie, mais qui peut s’avérer éprouvante à traverser : les fêtes de fin d’année.     Après le réveillon de Noël, vous avez déjà fait la moitié du chemin. Pour nous donner le courage d’aborder le deuxième réveillon, …

Comment survivre au mois de décembre ?

 

 Un mois qui sent le conifère, les illuminations artificielles et les embarras gastriques, ça donne envie de tout casser. * Jamais répertoriée chez les psychiatres, la natalophobie est un monstre étymologique qui agglutine grec et latin. Pour être correcte, j’aurai dû écrire genethliophobie. Mais il est déjà inacceptable que je n’aime pas Noël et les fêtes de fin d’année, je peux  …

1

Quand la liberté s’envole en fumée !

 

 La polémique sur la cigarette au cinéma ne serait-elle qu’un écran de fumée pour cacher l’éternelle tentation de contrôle de l’imaginaire cinématographique ? * Je vais tout de suite vous mettre à l’aise : je ne suis pas fumeuse, je ne l’ai jamais été. Comme Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, je pourrais annoncer de façon provocante que « ne …

1

Comment Paris est-il devenu un gigantesque cimetière ?

 

 Ceci est une rubrique nécrologique, celle des 254 salles de cinéma qui ont disparu de la Ville Lumière. * Paris est un immense cimetière de salles disparues, on y déambule comme au Père Lachaise. Devant nombre d’immeubles parisiens, de garages, de petites et moyennes surfaces, de salles de sport, on pourrait apposer une stèle : « Ci-git un cinéma de quartier qui …

1

Cecil B. DeMille et Jésus, les derniers miraculés

©ArnaudBaumann
 

 Le Roi des Rois, projection en première mondiale et ciné-concert de la version de 1927 du film de Cecil B. DeMille à l’Eglise Saint-Eustache, le jeudi 16 novembre 2017. Restauration de Serge Bromberg et musique improvisée à l’orgue par Thomas Ospital. * La mémoire du cinéma est menacée par le temps. Sans que personne ne s’en aperçoive, elle sombre dans …