Comment survivre au mois d’avril ?

Le printemps s’installe. Le passage du mode survie en mode vie peut s’avérer un peu casse-gueule. * Deux rayons de soleil et le parisien sort, il y a foule sur les quais et les terrasses. La parisienne se sent telle une fleur citadine, qui a poussé en pétant le bitume, toute hirsute, pas super jolie, mais tellement poétique. On sourit …

Comment survivre au mois de mars ?

La femme est l’avenir de l’homme, dit le poète.  Et si l’avenir commençait ce mois-ci ! * La 43e cérémonie des César vient de s’achever et de barbante, elle est devenue enthousiasmante, grâce à une femme : l’incandescente Jeanne Balibar. Ses premiers mots sont pour les autres actrices nommées comme elle, mais moins chanceuses, « des jumelles à la mode de Bretagne ». Elle …

2

Tous des traîtres ?

Dans le cinéma des débuts, le verbe n’était pas. Puis est venue la malédiction babélienne du parlant. * En décembre dernier, Canal+ décalé diffusait une étrange série intitulée Calls. Création originale de Timothée Hochet, Calls est la première série qui s’écoute. Dix histoires singulières sont racontées en dix épisodes courts, uniquement avec des voix récupérées d’enregistrements divers. Cette expérience sonore …

Comment survivre au mois de février ?

Au cœur du mois le plus court de l’année, silence, on s’aime ! * Comme une réplique en forme de blague belge à l’affaire Weinstein, le Festival du Film d’Amour de Mons n’aura pas lieu. Après 33 ans d’existence, l’édition 2018 a été annulée en raison d’accusations de harcèlement portées à l’encontre de son Délégué Général, André Ceuterick. L’affaire débute en …

1

Fais un film avec ton porc ?

Catherine Deneuve a parlé, Brigitte Bardot a parlé, puis Maiwen et Sara Forestier ont parlé, et moi, et moi. * Les femmes ont toutes quelque chose à dire, dans la foulée de #metoo et #balancetonporc. Mais en France, ce sont les actrices qui s’expriment le plus ou sont sollicitées pour le faire. J’écoutais les arguments divers et variés, entre aspiration …

Ça l’affiche mal !

Depuis combien de temps une affiche de cinéma n’a pas frappé mon imagination ? * Longtemps, je me suis couchée de bonne heure, surplombée par le ténébreux Rhett Butler et une Scarlett alanguie, dans une ville enflammée de passion. Je vouais à l’affiche illustrée d’ Autant en emporte le vent une adoration égale à son impact brûlant sur mon imagination adolescente. …

Comment survivre au mois de janvier ?

Sans bonne résolution.  L’essentiel, c’est de bien démarrer. * En ce mois de janvier, est-il vraiment tellement urgent de décider comment vous allez vivre le reste de l’année ? Les bonnes résolutions prises peuvent bien faire notre fierté quelques jours. Mais, elles finissent rapidement par nous ensevelir sous une tonne de culpabilité, lorsqu’inévitablement, on ne les tient pas. Faire des bilans …

Pas de panique, c’est juste la fin de l’année !

Tout est déjà arrivé au cinéma. * Nous sommes tous des survivants. Nous avons été façonnés pas les traumatismes de cette période, impérativement gaie, mais qui peut s’avérer éprouvante à traverser : les fêtes de fin d’année.     Après le réveillon de Noël, vous avez déjà fait la moitié du chemin. Pour nous donner le courage d’aborder le deuxième réveillon, …

Elle est vraiment LOL, la télé ?

Quand l’humour se dilue dans le divertissement, rit-on encore devant sa télévision ? * Difficile de commencer un article sur le rire sans citer Bergson. Mais comme j’ai écrit LOL dans mon titre, il fallait bien la caution intellectuelle d’un philosophe comme compensation ! De Bergson, je n’ai retenu qu’une chose : le rire s’adresse à l’intelligence pure. Quand je regarde les …

Comment survivre au mois de décembre ?

Un mois qui sent le conifère, les illuminations artificielles et les embarras gastriques, ça donne envie de tout casser. * Jamais répertoriée chez les psychiatres, la natalophobie est un monstre étymologique qui agglutine grec et latin. Pour être correcte, j’aurai dû écrire genethliophobie. Mais il est déjà inacceptable que je n’aime pas Noël et les fêtes de fin d’année, je peux  …