Dirprod Formations

15 trucs imparables (+infographie) pour rester concentré au boulot.

 

sleep blog2

 

Pour toutes celles et ceux d’entre vous qui travaillent (comme moi) chez eux, la chose la plus difficile à mettre en place est sans doute cette fameuse et envoutante ambiance de bureau qui fonctionne sur vos neurones à la manière du fumet au-dessus du barbecue, qui vous met déjà en appétit et vous fait saliver d’avance.

Cette ambiance de bureau n’est pas facile à reproduire en laboratoire.

C’est un savant mélange de tout plein de collègues, des gros, des sympas, des jaloux, des anxieux, des envieux, des sexys, des salauds, avec dans le lointain –mais pas trop- les doux  ronronnements de la photocopieuse et de la machine à café, les hurlements du chef de service, le petit claquement des talons aiguille de la secrétaire du patron sur le carrelage de l’escalier et le fascinant tumulte du travail des autres qui berce naturellement votre travail à vous.

Seulement voilà. Quand on est à la maison, c’est une toute autre histoire. Y’a toujours un peu de bruit, mais c’est pas pareil.

Chez vous, on dirait que tout est fait pour que vous ne fichiez rien. On y trouve pêle-mêle, une télé, la radio, des enfants (parfois des copains des vôtres), un frigo, des voisins, le troquet en face, votre conjoint(e), votre maitresse/amant (rayez les mentions inutiles) et tous ces milliers de petites choses qui sont autant de coups de poignards dans la poitrine pourtant puissante de votre force de travail.

C’est pourquoi, lorsqu’on veut résolument travailler de chez soi, devenir un télétravailleur modèle, il est bon de commencer tout de suite à mettre en place un minimum de règles essentielles (voir incontournables) qui vont vous aider – puisque vous n’avez pas le choix faute d’en avoir la volonté – à travailler dans des conditions plus optimales.

Attention, ce qui suit est à ne surtout pas mettre en œuvre dans un vrai bureau, enfin, disons que pour nombre de points, ce sera bien plus délicat.

Donc, si vous êtes parvenus à lire ce texte jusqu’ici, c’est que tout n’est pas encore perdu. Vous êtes capables de quelques dizaines de secondes de concentration à la suite. Bientôt ces secondes se transformeront en heures, puis en jours et je vous fiche mon billet (le prochain) qu’en repensant à toute cette histoire, dans quelque temps, vous rirez.

En attendant, au boulot !

rester concentré